Anton a bien besoin d’un gâteau qui console… Et vous ?

Chef Recommended

Anton a bien besoin d’un gâteau qui console… Et vous ?

il etait une faim - anton et les filles

« Anton construit une maison. Anton construit la maison la plus haute du monde. La maison s’écroule. Anton pleure. Maintenant les filles regardent. Les filles donnent un gâteau à Anton. Anton peut venir jouer avec les filles. Anton est content. »

Extrait de Anton et les filles, de Ole Könnecke, Ecole des Loisirs.

Anton était vraiment fier de tout ce qu’il apportait au parc, mais pour intéresser les filles, y a pas grand chose qui marche ! Tiens, d’ailleurs, il a arrêté de pleurer… Mais quel goût pouvait bien avoir ce gâteau qui console ?

Pour le savoir, il nous faut :

– 120g de farine

– Une cuillerée à café de levure

– 50g de carottes râpées

– Un peu de vanille en poudre

– 10cl de lait

– 2 cuillerées à soupe de Nutella

– 2 cuillerées à soupe de compote de pommes

– 1 oeuf

– 6 carreaux de chocolat

On commence par préchauffer le four à 210°C.

Dans un saladier, on mélange la farine et la levure. On ajoute les carottes, le lait, la compote, et le Nutella. Tout doucement, l’oeuf arrive. On touille.

On verse dans des moules à muffins, et au milieu, on y glisse un carreau de chocolat ! Quelle surprise ce sera !

Vite, vite, prenez un gâteau qui console, y a des petites mains qui n’attendent pas !

il etait une faim - carrotte nutella