Le grand-père, la grand-mère, Macha, Boby, le chat, la souris, et le navet

Le grand-père, la grand-mère, Macha, Boby, le chat, la souris, et le navet

il etait une faim - le gros navet

« C’est alors que la sourit sortit de la maison. Tous se remirent à tirer, la souris s’accrocha au chat et le navet, aussitôt, jaillit de terre. Personne n’avait même eu le temps de dire « Tire, tire, tire-navet ! », d’aboyer ou de miauler. Le grand-père tomba à la renverse sur la grand-mère, la grand-mère sur Macha, Macha sur Boby, Boby sur le chat, et il n’y eut que la souris qui se dégagea à temps pour ne pas se faire écraser. « 

Extrait du Gros navet, de Robert Giraud, Flammarion, Père Castor.

Ce navet est si gros, si grand, et si difficile à sortir de terre, qu’il faut que toute la famille s’unisse pour y parvenir ! Mais maintenant qu’il est dehors… On va en faire quoi ? Déjà, pour les tout-petits, on peut en faire une soupe. Et ça va donner envie aux autres, qui décideront d’en faire aussi pour eux !

Il nous faut :

– 4 navets

– 3 courgettes

– 3 carottes

 – un peu d’huile d’olive

On commence par éplucher les légumes, les couper en rondelles, et les laver.

Dans une casserole remplie d’eau qui fait des bulles, on met le cube de bouillon de légumes. Les navets, les courgettes, et les carottes vont également y faire un tour.

Au bout de 10 minutes, on coupe le feu sous les légumes. On enlève l’eau avec une passoire, mais on en garde une partie. On mixe, et on ajoute l’eau si nécessaire ainsi que l’huile.

Tout ça, ça va donner envie à Grand-père de semer d’autres graines de navets…

il etait une faim - navet