Le jour où j’ai mangé un gâteau invisible…

Chef Recommended

Le jour où j’ai mangé un gâteau invisible…

il était une faim - le loup, zorro et la princesse

« Puis le train a plongé, comme dans les manèges qui font le coeur à l’envers. J’ai fermé les yeux, et je me suis accroché à mon siège. Quand j’ai rouvert les yeux, il y avait un nouveau passager à côté de moi, et il avait très faim !

AU SECOURS, LE LOUP !

Heureusement, le LOUP n’avait jamais goûté de pain-beurre-chocolat, alors on a partagé mon goûter. »

Extrait de Le jour où j’ai rencontré le loup, Zorro, une princesse (et plein de gens bizarres), de Orianne Lallemand et Lucile Ahrweiller, Gautier-Languereau.

C’est une sacrée aubaine, ce loup qui ne connaît pas le meilleur des goûters. En revanche, moi, je connais un gâteau que ni lui, ni Zorro, ni la princesse n’ont déjà mangé. C’est un gâteau invisible…

Il nous faut :

– 6 pommes

– 50g de sucre

– 2 oeufs

– Deux cuillerées de vanille en poudre

– 20g de beurre

– 10cl de lait

– 80g de farine

– Un sachet de levure chimique

On préchauffe le four à 200°C.

Dans un bol, on fouette ensemble le beurre, le sucre et la vanille. On fait fondre le beurre, on le rajoute au mélange, avec le lait.

Dans un second bol, on fait se rencontrer la farine et la levure. On verse tout ça délicatement sur le premier bol.

On pèle pommes, on les coupe, et on les tranche finement avec une mandoline. Il faut que ce soit tout fin ! Hop ! elles rejoignent la pâte. On ne touille pas trop, pour ne pas écraser les fruits.

On prend un plat beurré et fariné, et on  y dépose la préparation.

Au four, pour 40 minutes.

Alors, le Loup, tu as déjà pris ce genre de goûter ? C’est un coup à plus du tout être méchant, ça…

il était une faim - gâteau invisible