Peu importe l’heure qu’il est, c’est toujours l’heure de la brioche !

Chef Recommended

Peu importe l’heure qu’il est, c’est toujours l’heure de la brioche !

« Coucou mon chéri. Il est 5 heures, on va prendre le goûter, tu dois avoir faim. »

Non. Emile ne prend pas un goûter. Il est 7 heures et, à 7 heures, on prend un petit déjeuner. C’est comme ça et pas autrement. »

Extrait de Emile, il est 7 heures, de Vincent Cuvellier et Ronan Badel, Gallimard Jeunesse Giboulées.

 

Emile passe une drôle de journée. Depuis que ce matin, maman a dit qu’il était 7 heures, on ne fait que le contrarier, en lui disant qu’il est midi, 2 heures, et maintenant 5 heures ! Pourtant si maman l’a dit, c’est que c’est vrai : il est 7 heures.

Allez, pour ne fâcher personne, préparons pour le goûter des brioches, on pourra aussi en manger demain matin, à 7 heures !

Il nous faut :

– 400g de farine de gruau

– 8g de sel

– 40g de sucre

– 16g de levure biologique

– 240g d’oeufs

– 200g de beurre doux

On mélange dans notre gentil batteur la farine, le sel, le sucre. On laisse tourner, et on ajoute les oeufs, puis la levure. Oh la la, il va falloir être patient et attendre, le robot a du boulot !

On corne bien les bords. On ajoute le beurre en dés. Et on laisse encore tourner.

On décuve notre pâte, et on la met dans un saladier. Elle va nous attendre comme ça, environ 45 minutes. Et ça va être magique, parce qu’elle va gonfler…

On lui donne ensuite quelques petites tapes avec le plat de la main. On la met au frigo, au moins 1h30. Au bout de tout ce temps, on en fait des petites boules, ou trois boudins pour une tresse…

On allume notre four au minimum, 30°C, c’est l’idéal. Et là, on va laisser nos petites brioches un petit moment avec un verre d’eau. Elles vont prendre un peu le soleil, et elles vont gonfler.

On les sort, on met un petit peu de dorure sur chacune (1 oeuf battu à la fourchette, avec un pinceau) et on saupoudre de sucre grains.

On enfourne tout ça à 180°C, pendant 20 à 30 minutes.

Là c’est sûr, Emile aura oublié quelle heure il est, et nous aussi !

il était une faim - brioches