Un gipsy crumble !

Chef Recommended

Un gipsy crumble !

il etait une faim - gipsy panda

« Ô désespoir ! La poule n’est pas venue et je n’ai toujours rien mangé depuis ce matin… J’ai faim, moi ! »

Extrait de Gipsy Panda, de Quentin Gréban, Mijade.

Le pauvre panda ne se rend pas compte, mais la poule le fait tourner en bourrique ! Après toutes ces émotions, il aura bien mérité de manger quelque chose. Comme c’est l’été, et si on lui préparait un petit crumble aux pêches ?

Il nous faut :

– 8 pêches bien mûres

– de la vanille en poudre, ou, à défaut, un sachet de sucre vanillé

– de la cassonade

– 180g de farine

– 50g de sucre

– 120g de beurre 1/2 sel mou

– 30g de noisettes en poudre

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On pèle et on coupe les pêches grossièrement. On met tout ça dans une grande poêle chaude, à feu doux.

On ajoute la vanille et la cassonade, pour faire caraméliser…

Dans un saladier, on mélange la farine, le sucre, la poudre de noisettes.  On y met le beurre… Et on malaxe avec les mains. Allez, ne soyez pas timides, on touille bien !

Dans un plat allant au four, on verse les pêches, et on les recouvre de pâte.

C’est bon ! Au four, une vingtaine de minutes.

Hey, Gipsy Panda, tu peux peut-être même inviter la poule, non ? Allez… sans rancune…

il etait une faim - crumble aux pêches