Un petit pois dans l’assiette vaut mieux qu’un petit pois dans la tête

Chef Recommended

Un petit pois dans l’assiette vaut mieux qu’un petit pois dans la tête

il etait une faim - la premiere fois que je suis née

« La première fois que j’ai mangé des petits pois, j’en ai avalé 127, j’en ai fait tomber 18. 11 par terre, 7 sur la table. J’en ai jeté 3 sur Quentin Pommier. La maîtresse m’a dit que j’en avais un. Un petit pois dans la tête. »

Extrait de La première fois que je suis née, de Vincent Cuvellier et Charles Dutertre, l’Heure des Histoires, Gallimard jeunesse.

Un petit pois dans la tête ? Ah, ça non ! mieux vaut en avoir dans son assiette ! Même si c’est vrai que c’est pas toujours très bon… Et si on changeait, et on les faisait dans un gâteau ?

Il nous faut :

– 3 oeufs

– 1 yaourt velouté

– 2 cuillerées à soupe d’huile de Colza

– 1 petite carotte râpée

– 125g de farine

– 1/2 sachet de levure

– 125g de petits pois

– 100g de fêta

On préchauffe le four à 180°C.

Dans un saladier, on mélange les œufs et le yaourt. On ajoute l’huile, la carotte, la farine, et la levure. On touille bien pour éviter les grumeaux.

Les petits pois arrivent, avec le fromage qu’on a émietté grossièrement.

On met la pâte dans des moules à muffins, au four 30 minutes.

Allez, on invite même Quentin Pommier à manger avec nous ces petits gâteaux, et on mangera peut-être plus de 127 petits pois !

il etait une faim - petits pois